( 27 mai, 2017 )

Le Mercenariat sur le Grand Continent

A travers les âges et les lieux, les combats ont toujours fait rage sur le monde; et systématiquement, des hommes ont fait de la bataille leurs fond de commerce. Que ce soit pour l’argent, la gloire ou l’amour de la guerre, le mercenariat est l’un des marché les plus reculé, presque aussi ancien que celui du sexe. Naturellement il est logique qu’il ait finit par s’organiser.

L’Ordre Mercenaire est un rassemblement de sergent d’armes qui siègent dans la capitale du Royaume Morcellé, Anig-Alaran. C’est cet Ordre qui légifère les différentes catégories de mercenaires et qui officialisent les troupes. Bien sûr l’Ordre Mercenaire n’a pas le monopole sur le marché et il existe tout de même des troupes qui ne sont pas recensé par ce dernier, mais ne bénéficient pas de l’aide de l’Ordre Mercenaire et elles sont bien souvent vu comme l’égale de bandits ou bien dans d’autres cas, comme des clan d’assassins.

Catégories de Troupes de Mercenaires:

 1-Les Troupes de Grand-Chemin:

Engagé généralement pour des escortes de convoi ou pour la protection de voyageur voulant éviter les bandits, Les troupes de grand chemin sont bien souvent les semblables de ces derniers. Habitué à vivre en mouvement constants ils arpentes les routes des royaumes et l’ont peut s’offrir leurs services dans des auberges relais moyennant une somme assez raisonnable. Il n’est pas rare qu’ils soient recruté pour des attaques ou même des pillages car leurs avidité est aveugle quand au bien fondé de leur mission. Ils font souvent appel à la peur et à la violence, aussi bien envers leurs cibles qu’envers les hameaux qu’il forcent à accepter de les accueillir le temps d’une nuit. Ce sont évidement des hommes de très basse naissance, vagabonds, vétérans de guerre ou déserteurs, ce sont des hommes ayant un gout prononcé pour la défiance des lois et la brutalité. Ils sont donc sous la coupe de sergent d’arme encore plus violents qui les dirigent grossièrement pour tenter d’éviter les débordements dans le meilleur des cas.

Troupes de Grand-Chemin notables:

-Les Puinées d’Estorron

-Les « Gars » de Tertrecieux

-Les Maudits des Cimes

2-Les Troupes de Guerre

Souvent semblables aux Troupes de Grand-Chemin pour ce qui est de leurs comportement en société, leurs membres sont néanmoins bien plus formé et discipliné. Ce sont des spécialiste des conflit qui sont recruté par les généraux qui souhaitent grossirent leurs rang, organiser des embuscades etc… Le niveau de qualité varie de la simple phalange hétéroclite à l’armée organisée en uniforme. Les Troupes sont généralement rattaché à certains pays et agissent pour eux, que ce soit par patriotisme ou car ce sont ceux qui payent le mieux, mais ils ne prennent pas réellement partit dans la guerre. Quand il est recruté au sein d’une Troupe de Guerre, le mercenaire suit un entrainement et est formé aux rudiments des arts militaires par leurs Sergent d’Armes, à qui il doit soumission et obéissance.  Les Troupes de Guerres sont mieux payé que la moyenne des mercenaires et sont autoriser à festoyer comme bon leurs sembles car ils vivent peu et leurs noms ne survivent pas, au dépend de celui de leurs troupes.

Troupes de Guerre notables:

-Les Brises-Lances de Myaht Grokn

-Les Compagnons de la Brèche

-Les Gueules de Suie

( 27 mai, 2017 )

L’Ère des Hommes

Suite à la disparition des Hemnars, les jeunes races peuplèrent à leurs tour le monde. Elles étaient bien moins puissante que leurs ancêtres et résolument mortelle, bien que certaines montre une longévité étonnante. Peu à peu, les plus sages individu se levèrent parmi les autres, les conseillèrent et comprirent leurs origines honteuses. ils se mirent alors à vénérer le Forgeron et à ériger des cultes pour implorer son pardon. Les jeunes races ont hérité des traits de leurs ancêtres, la curiosité, l’amour, l’ambition, l’envie et tant d’autres, mais la pluie incandescente à ravivé chez certains les faculté pour la magie. C’est alors qu’ils ont commencé à écrire à son propos, à théoriser, à compiler et à en faire la première science au monde. Les peuples s’organisaient petit à petit en tribu, certains dans des villages en bois, d’autres nomades vivant de la chasse. Un seul point commun rassemblait réellement toute les nouvelles peuplades: la guerre permanente. La révolte des Hemnars avait instigué un tempérament très belliqueux chez beaucoup, et les chefs de guerre menait sans cesse leurs hommes chez le voisin afin de s’approprier ses biens et ses terres.

Le Forgeron réussissait à canaliser une partie de ces jeunes êtres, mais tous ne croyaient pas en lui et certains même n’avait pas conscience de son existence. L’Unique compris alors qu’il fallait aux nouveaux habitants du monde de tout nouveau guides. Mais cette fois on ne pouvais pas reproduire les erreurs du passé et imposer des maîtres inconnu, mais forger des êtres à l’image des mortels.

Les Éclats du Forgeron  

Le dernier acte du Forgeron marqua la fin de son existence physique et la naissance de centaines de dieux mineurs en devenir. Il prit la décision, pour le bien de sa création, de détruire son enveloppe charnel qui se brisa en une pléiade de fragment tandis que son âme parti se loger dans son marteau Théodril, qui fût placé dans un reliquaire au coeur de la Cité Éternelle, gardé par les sept Fils du Forgeron. Les éclats du corps divin chutèrent sur la Terre et atterrirent dans la nature, dans les villes, parmi les vivants ou dans les profondeurs sauvages et mortes. Ces fragments étaient doté d’une conscience divine et au fil du temps s’adaptèrent pour finir par s’approprier tout les attributs de leurs milieu de départ. Comme ils ressemblaient aux vivants, ces derniers acceptèrent pour la plupart leurs divinité et commencèrent à les adorer souvent même, au même titre que le Forgeron. 

 

Note de l’Auteur aux MJs: 

Ce procédé scénaristique va permettre ainsi d’intercaler le panthéon de vos jeux de rôles, il suffira alors que quelques adaptations et le tour est joué ! ( j’ai initialement conçu cette idée pour adapter le panthéon Pathfinder. )

( 27 mai, 2017 )

L’Ère des Géants

Après s’être retiré dans la Cité Éternelle, Le Forgeron observa ses fils. Il remarqua que sans sa présence, ils étaient réduit à l’état d’animaux, errant sans guide et ayant perdu leurs faculté magique suite à la Guerre Première. Il décida alors de créer sept nouveaux Hemnar, plus puissants, qui n’auraient pas besoin des sources pour pratiquer la magie. ces Hemnars seraient ses représentant sur terre, et dirigeraient leurs frère en son nom. Ces Hemnar furent nommé par le divin, c’est ce qui leurs donna leurs puissance magique. Il y avait Oldartsu, Arendal, Dun, Eloréond, Sambach, Malkan et Rikdomen. Ils formaient ensemble l’assemblé des Fils du Forgeron, et descendirent sur Terre pour régner sur leurs frères.

Après l’arrivé des sept, le peuple Hemnar commença à renaître à nouveau. Leurs anciennes colonies avaient été détruites par la guerre alors ils reconstruire les premières villes. D’abord ils peuplèrent le Chaudron d’Argeron, tout autour de l’Arbre, le premier éléments que l’Unique avait bâtit en ce monde. puis certains d’entre eux migrèrent au Sud, pour atteindre les Cimes Immaculées.

La perte de la magie les poussa à développer de nouveaux instincts: La curiosité, qui les poussa a explorer, découvrir et inventer les premiers outils; l’amour qui les fit se reproduire et fit naître les sentiment d’unité et de fratrie; l’ambition, qui motiva la construction de grandes cités qui se voulait semblable à la Cité Éternelle et créa la fierté dans leurs cœurs; et finalement l’envie. Les Hemnars jalousèrent le pouvoirs de leurs sept frère, trouvant injuste que l’ont leurs ait retiré. 

 

La Révolte des Hemnars

Le ressentiment qu’éprouvaient quelques Hemnars envers les Fils du Forgeron se propagea rapidement parmis tous. Un parmi les autres nourrissait tout particulièrement une défiance vis a vis des sept; il se nommait Ub. très vite il réussit à organiser ses frères autour de l’idée que les sept étaient des oppresseur imbu de leurs puissance et qui refusaient de partager la magie avec eux. C’est alors qu’Ub le dissident mena ses semblables en révoltes contres leurs maîtres. Le grand nombre de rebelles submergèrent rapidement le pouvoir des Fils du Forgeron, qui se retrouvèrent  acculé dans leur Palais. Malgré leurs pouvoirs, ils ne pouvaient rien contre la colère et le nombre de leurs petits frères . C’est alors que les sept s’enfuirent de la Terre et s’élevèrent dans la Cité Éternelle pour rejoindre leurs père. Mais avant de disparaître ils décidèrent de punir les Hemnars.  Une pluie incandescente s’abattit sur eux, brisant leurs enveloppe, estropiant certains, réduisant d’autres, fit tourner la couleur de leurs carnation etc… 

C’est ainsi que naquirent les races secondes, les Hommes, les Elfes, Les Nains, les Fée, les Halfelins, Goblinoïdes et toute les créatures hybrides. 

( 27 mai, 2017 )

La Guerre Première

Lors de l’arrivée des Dieux informes sur le monde, la toute première guerre éclatât dans l’univers. Le Forgeron et ses fils Hemnars livrèrent un combat acharné pour protéger leur monde. Cette guerre dura des millénaires . Les coups des armes modelèrent le relief du monde; Les corps dévorants des créatures impies agressaient les terres, en creusant d’immense gouffres tandis que le sang qu’il versaient emplissait ces crevasses, créant les premiers continents. Mais la guerre ne cessait pas; Le Forgeron compris qu’il était impossible d’éradiquer définitivement les Dieux informes car c’était eux à l’origine de la matière. Il utilisa alors son pouvoir pour isoler différents morceau de l’univers en Plans, dont le premier, celui de la terre. Ensuite, il absorba la magie des Hemnars qu’il concentra dans son marteau. Avec ce dernier il frappa brutalement les Dieux Informes et les propulsa dans un Plan qui devint le Plan du Chaos, dont il scella l’entrée et fit en sorte qu’il finisse par être oublié. 

Épuisé par les combats, l’Unique utilisa ses dernière force pour créer un Plan dans lequel il se retira; La Cité Éternelle, faite de matière pur et divine, depuis laquelle il veillait sur le monde. 

( 27 mai, 2017 )

Genèse

Au commencement régnait d’anciens dieux oubliés. C’est de leurs corps informe et rampant que suinta la matière.

Ils n’avaient aucune conscience ni volonté et la matière restait en flottement dans le chaos de l’univers. Ces dieux étaient destructeurs et passaient leurs existence béate à s’entre déchirer sans pouvoir réellement disparaître; ils phagocytaient au fur et à mesure la matière qu’ils avaient eux même secrété.

Tout bascula lorsque la première conscience apparu de ce chaos informe. Une conscience si puissante et forte de détermination qu’elle se créa d’elle même. Elle fut baptisé Le Forgeron par les hommes, et Nënyae par les Elfes, l’Unique pour certains autres. Ce premier être observa le chaos et décida de créer. il assembla la matière et bâtit le premier outil de ce monde: Théodril, le marteau créateur. armé de ce dernier, le Forgeron frappa la matière, il la fit fondre, la tordit et la modela selon sa vision. Le monde étais née.

C’étais une immense plaine d’herbe verdoyante sur laquelle il fit pousser les arbres, premiers éléments de son oeuvre. et le peupla de créatures candide vivotant sans réel but, les animaux.

Mais le Forgeron, qui avait une vue éclairé sur l’avenir, perçut qu’un jour ou l’autre les Dieux informes arriveraient sur son monde et l’avaleraient sans même en avoir conscience. Pour prévenir ce danger, l’Unique créa des être de force et de muscle qui seront une armée à ses coté: les Hemnars, une race de géants à la peau teinté de rouge . Pour amplifier cette armée, il insuffla un peu de son pouvoir dans les entrailles de la terre, et créa une source de pouvoir que ses fils pourront utiliser pour bâtir et détruire. Les Hemnars nommèrent cette source La Magie; avec elle ils bâtirent les première villes ou ils préparèrent la venue des Dieux Informes.

|